Accueil > Qualité de vie au travail > La qualité de vie au travail dans les ESMS : pourquoi en faire une référence ?

Qualité de vie au travail

30/08/2021

La qualité de vie au travail dans les ESMS : pourquoi en faire une référence ?

Marion Brancourt

La qualité de vie au travail dans les ESMS : pourquoi en faire une référence ?

De manière générale, s’intéresser à la qualité de vie au travail, c’est s’attacher à la réalisation d’une performance de l’organisation associée au bien-être des professionnels.

 

Dans le domaine de la santé au sens large, recouvrant les secteurs du social, du médico-social et du sanitaire, la visée de performance se traduit par l’amélioration de la qualité de vie des personnes accompagnées. S’intéresser à la qualité de vie au travail des professionnels de ces secteurs, c’est donc s’engager dans un double mouvement pour la santé et le bien-être de ceux qui prennent soin.

 

Quelles sont les contours de la QVT ?

Un détour vers la définition de la qualité de vie au travail est utile pour en apprécier les contours. La QVT renvoie à la perception qu’ont les professionnels sur 3 dimensions :

 

 

 

 

 

La QVT : quels enjeux dans le cadre de l’amélioration continue de la qualité des structures sociales et médico-sociales ?

Favoriser la qualité de vie au travail, c’est affirmer que la santé et le bien-être individuels sont des ressources à entretenir et qui peuvent être mises au bénéfice de l’entreprise, de l’établissement ou de l’organisation. C’est réunir les conditions favorables pour que les salariés s’engagent pleinement dans leur activité de travail parce qu’ils y trouvent de la satisfaction, s’y réalisent, y trouvent un sens et contribuent à l’ambition collective de leur structure.

Partant de cette définition, on peut s’interroger sur les raisons de l’attention portée à la qualité de vie au travail des professionnels dans le contexte actuel. Soulignons notamment la considération de cet enjeu dans le référentiel national d’évaluation des ESSMS proposé par la Haute Autorité de Santé[1]. Plusieurs réponses peuvent être apportées :

  • Le renforcement des droits et la promotion de la qualité de vie des personnes accompagnées. Un consensus est maintenant établi sur la corrélation entre le niveau de qualité de vie des personnes accompagnées et celui de la qualité de vie au travail des professionnels qui assurent l’accompagnement[2];
  • Le développement du pouvoir d’agir des personnes accompagnées, pratique identifiée comme émergentes par le Haut Conseil du Travail Social[3];
  • Les orientations des politiques publiques du secteur social et médico-social à conduire des transformations des organisations, des services et des pratiques : ces transformations invitent à donner un sens parfois renouvelé aux missions des professionnels ; elles invitent également à revisiter les pratiques managériales vers un modèle plus participatif et plus soutenant ;
  • Les contraintes financières qui pèsent sur le système économique et social obligeant à faire évoluer les pratiques ;
  • L’enjeu d’attractivité des métiers du « care » d’autant plus fortement questionnée dans le contexte de crise sanitaire que nous traversons depuis mars 2020.

 

Dans le contexte de transformations fortes des secteurs du social et du médico-social, considérer la qualité de vie au travail des professionnels qui prennent soin des autres est un enjeu essentiel pour donner ou re-donner sens au travail.  

 

Pour aller plus loin

  • Le CREAI Bretagne, l’ARACT Bretagne et l’OPCO Santé s’associent pour proposer un cycle de trois webinaires portant sur la qualité de vie au travail
    • Faire équipe dans un contexte de transformation – 11.10.2021
    • Manager dans un contexte de transformation – 15.11.2021
    • Coopérer avec son environnement dans un contexte de transformation – 13.12.2021

Plus de précisions prochainement sur notre site internet-blog.

 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter : accueil@creai-bretagne.org

[1] Le nouveau référentiel des ESMS a été porté à la consultation publique début 2021 et doit paraître début 2022. La qualité de vie au travail y apparaît comme un item de l’évaluation.

[2] Se référer notamment à la Note d’orientation pour une action globale d’appui à la bientraitance dans l’aide à l’autonomie, HCFEA-CNCPH, Janvier 2019.

[3] Pratiques émergentes travail social et développement social, HCTS, 2021  

 

La qualité de vie au travail dans les ESMS : pourquoi en faire une référence ?

Partager cet article

Facebook Twitter Linkedin